ULIS

L’ULIS au Lycée Jeanne d’Arc-Site Coty

(Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire)

« L’action poursuivie vise à assurer l’accès de l’enfant, de l’adolescent ou l’adulte handicapé aux institutions ouvertes à l’ensemble de la population et son maintien dans un cadre ordinaire de scolarité, de travail et de vie ».

(Loi du 11 février 2005 sur l’Egalité des chances).

La mission

Le dispositif ULIS au lycée, définit par la circulaire ministérielle du 18 juin 2010, permet à certains jeunes en situation de handicap de suivre une scolarité en milieu ordinaire.

A qui s’adresse le dispositif ?

Aux adolescents et jeunes adultes (15 à 20 ans) présentant des troubles des d’apprentissages. Ils sont reconnus en situation de handicap par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) et ont une notification ULIS Lycée ou une double notification ULIS Lycée/ Institut Médico-Educatif (IME).

Le déroulement de la scolarité

Cette scolarisation est adaptée en fonction des besoins de l’élève et des difficultés qu’il peut rencontrer. L’ULIS n’est pas à proprement parler une classe mais un dispositif : les élèves ne sont pas inscrits dans une classe ULIS, mais dans la classe de référence du diplôme de CAP préparé. Ainsi les élèves du dispositif se retrouvent sur certains temps scolaires en regroupement d’adaptation (principalement sur les matières générales) et sont en inclusion le reste du temps sur les matières professionnelles de leur classe de référence.

L’ULIS s’appuie sur les formations de CAP proposées au lycée, comme le CAP Agent Polyvalent de Restauration (APR) ou le CAP Agent d’Entreposage et de Messagerie (AEM) par exemple.

La scolarité d’un jeune dans le dispositif ULIS dure en général au minimum 3 ans. A la fin de celle-ci, l’élève peut obtenir, si ses capacités le lui permettent et s’il le désire, un diplôme de CAP. Si ce n’est pas le cas, il lui sera remis une attestation de compétences professionnelles validée par l’autorité académique.

Comment rejoindre le dispositif ULIS?

  • afin de préparer au mieux la venue du jeune, la famille prend contact dès que possible avec le chef d’établissement du Lycée afin de faire part du projet de l’élève

  • le lycée se rapproche de l’établissement d’origine du jeune afin d’organiser des stages de découverte dans les sections de CAP souhaitées pour évaluer et valider le projet

  • les familles sont averties par courrier si la candidature du jeune est retenue ou non ; l’inscription définitive de l’élève dans le dispositif nécessite une notification ULIS Lycée délivrée par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH)

  • l’élève suivra une scolarité définie par le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) proposé par la CDAPH

Les objectifs

Ce dispositif doit en fonction des aptitudes, des besoins et des projets des jeunes, permettre de :

  • maintenir et développer les apprentissages fondamentaux et les acquis en enseignement général

  • concrétiser un projet de formation et/ou d’insertion professionnelle

  • favoriser l’inclusion dans les cours d’enseignement général et professionnel

  • découvrir et intégrer le monde de l’entreprise

  • développer des compétences professionnelles incontournables pour les métiers préparés

  • développer la communication orale et la confiance en soi en aidant notamment le jeune à avoir une image positive de lui même et de ses réalisations

  • consolider et développer l’autonomie personnelle et sociale des adolescents

  • proposer tant que possible une certification professionnelle aux jeunes en situation de handicap